NOUVEAUTÉ : RETROUVE ÉGALEMENT CET ARTICLE DE MON BLOG EN VERSION RACONTÉE SUR MA CHAÎNE YOUTUBE GRATUITE


Un ami commun, Brownsugar, m’a proposé l’année dernière de me présenter absolument Zavatrash, un couple qui produit comme moi du contenu pour adultes. Leur concept est différent, voir complètement déjanté. Glory se lance souvent le défi de sucer des inconnus ou les Zavatrash organisent des bukkakes « sauvages ».

En discutant avec Glory, on a remarqué que nos vies sont similaires. Elle a également dû se retirer du milieu, car ses activités coquines lui causaient quelques soucis dans sa vie privée et professionnelle. Jusqu’à ce qu’elle ait décidé de s’en ficher de l’avis public et de se consacrer entièrement à sa passion, comme moi. Nous sommes donc entrés en contact par cet ami commun, et depuis quelques temps nous avions envie de nous rencontrer – pas seulement parce que nous avons ses points en commun, mais parce que nous pourrions être sur la même longueur d’ondes …

Le couple passe des vacances « actives » au Cap d’Agde, en profitant de produire des vidéos. Il ne faut donc absolument pas se louper. Brownsugar joue les entremetteurs pour organiser le fameux rendez-vous. Le matin du grand jour, je me pose encore la question en quoi consiste notre rendez-vous ? Vincent me dit que « c’est sûrement juste pour faire connaissance ». Une première prise de contact. Ok, c’est très bien aussi. Mais comme il y aura Brownsugar, je décide de me préparer un minimum, au cas où ça tournerait en partie sexuelle. On ne sait jamais avec lui.

J’arrive complètement innocente sur place et je suis très très étonnée de trouver pleins de monde sur la terrasse de l’appartement dans lequel logent les Zavatrash. Une dizaine de mecs, trois filles. C’est quoi ce délire ? Je suis immédiatement sortie de la zone de confort pour laquelle je m’étais préparée ce soir. Je suis perturbée. Les Zavatrash nous accueillent avec Vincent très chaleureusement. Glory me propose, après un bref échange de politesse, un verre à boire « avant que l’on ne se lance ». Quoi ? De quoi parle-t-elle ? Je bois un verre d’eau que je ne finirai même pas, car je suis maintenant dans un état de confusion et de panique totale. Je devine que ce n’est définitivement pas qu’un apéro.

Nous allons à l’intérieur de l’appartement, les mecs nous suivent. Je ne sais toujours pas de quoi il s’agit. Je suis juste très contente que je me suis quand même préparée un peu à l’avance en pensant à Brownsugar, sinon j’aurai été encore plus mal à ce moment de la soirée. Les nombreux mecs nous entourent. Le casting est fabuleux. Que de jeunes et beaux mâles. Glory et moi commençons à sucer les queues. Est-ce que c’est juste un bukkake ou il y aura plus ? Je n’en ai aucune idée, et je pose, entre deux queues sucées, la question à Glory: « On baise aussi ou on suce juste ? ». « On baise aussi ! » est la réponse sans détour de Glory.

Je me débarrasse de mes vêtements. J’ai mis une petite robe d’été et des chaussures très cool. En pensant venir à un apéro, je n’ai pas mis de tenue sexy, mais comme je me retrouve vite nue, ça ne dérange pas vraiment.

Assez rapidement je me retrouve avec Glory sur le lit rond, entourées des mecs, qui nous baisent à tour de rôle.

Dès la première minute, c’est intense. Glory se fait claquer les fesses. J’en rigole et je suis presque jalouse. Je n’aurais pas dû le penser trop fort, car les mecs se lâchent maintenant complètement. Je me fais sodomiser et retourner dans tous les sens. Tirer par les cheveux, maintenir fortement, et là les fessées se cumulent et deviennent de plus en plus fortes. Je remarque tout à coup que Glory est partie. C’est également seulement à ce moment-là que je réalise que les trois autres filles sont restées sur la terrasse en train de discuter avec les mecs qui font une pause et avec Vincent qui garde Yoshi. Je vais comprendre seulement à la fin qu’elle sont juste là pour accompagner leur mec qui participent au gangbang. Mais en ce moment-là je n’ai même plus le temps de réfléchir. Dès le départ de Glory, la situation dérape.

Il y a un mec absolument incroyable qui prend le contrôle de la situation. Il me frappe fort, très fort, me tient par la gorge. Il m’étrangle avec son bras comme jamais quelqu’un avant lui avait osé faire ça. J’ai l’impression de m’évanouir, et seulement peu avant que cela m’arrive, il relâche la pression. J’essaie de me battre, mais il est fort et n’a pas de pitié. Un autre mec se joint à lui pour m’offrir à son tour des fessées très poussées, puis encore un autre mec. Je dois avouer que je ne vois plus grand chose. On me presse la tête dans le matelas. Je dois me battre pour respirer. Ma peau semble exploser. Il me giflent aussi, fortement et sans discontinuer. Pendant ce temps je me fais baiser le cul encore et encore. Je perds toute volonté. J’ai juste le temps de leur dire entre deux vagues de coups qu’ils m’excitent grave.

Le mec qui domine, commence à m’attacher une jambe, pendant que je me fais baiser la gorge par les autres. Ce n’est pas juste un petit shibari pour faire joli. Il tire fortement. C’est super douloureux. Est-ce que je vais supporter ça longtemps ? Déjà je ne suis pas sûr de la réponse, que la deuxième jambe se fait également attacher. Le mec s’amuse à me tirer les jambes, à tirer sur les cordes, à presser dessus. Il me soulève carrément, comme une poupée. Je me retrouve un moment à l’envers dans les airs, avant qu’il ne me presse à nouveau dans les coussins.

Ma nuque se tord de douleurs. J’ai mal partout. Je ne sais plus où je suis. Il me torture mes pieds, mes jambes, pendant qu’il me fait squirter en me doigtant le cul et la chatte. Il continue à me frapper, et d’autres mecs l’assistent. Les gifles reprennent. Je me fais baiser encore et encore dans cette situation inconfortable. Combien de temps ça dure ? Je perds toute notion du temps. Je n’arrive plus à réfléchir. C’est indescriptible comme sensation. D’un côté j’ai l’impression de ne plus pouvoir supporter – je m’entends crier comme de loin -, mais je me dis en même temps que je ne veux pas être ridicule et que je ne veux surtout pas que ça s’arrête.

À la fin, ceux qui le veulent ou le peuvent me pissent dessus. Là, deux des filles reviennent pour y participer. Une d’entre elle s’amuse à me gifler et me cracher dessus avant qu’elle s’accroupisse sur moi pour m’asperger de son urine. Pour la première fois de ma vie, je me fais pisser dessus par des nanas. Après elle, il y a encore un mec, ou deux ? Je ne sais plus. Je suis ailleurs, dans un autre monde, presque dans les vapes. Les participants se retirent un à un, et moi je m’écroule. Toutes les émotions sortent d’un coup. Je ris, mais je pleure aussi. Je rassure tout le monde que ce sont des larmes de bonheur qui m’échappent, car je viens de vivre un moment d’une rare intensité. Rare, ou encore jamais vécu. Je suis tellement émue que même après la douche et en discutant tranquillement avec tout le monde, je suis encore au bord des larmes. Je suis dans un état incroyable. Je viens de vivre quelque chose de tellement fort.

J’ai discuté par hasard avec Vincent dernièrement, qu’à part les trois blacks déjantés de l’autre jour – les mecs sont en général trop gentils, trop soft lors des rencontres, et que ça faisait longtemps que je n’avais plus vraiment perdu le contrôle, que j’aimerais une fois de nouveau réaliser mon fantasme, un gangbang très très poussé pendant lequel je suis attachée en plus. Sans le savoir, car ni Vincent ni moi n’avions communiqué avec les Zavatrash, ils ont réalisé ce fantasme que je portais en moi depuis très longtemps. Je croyais déjà que cela n’existait pas, ou plus.

Je n’aurai jamais assez de mots pour exprimer ma gratitude, ma joie, mon bonheur. MERCI aux Zavatrash, ce couple déjanté et génial, et à tous les participants, notamment le jeune et doué Maître. Il était d’une maîtrise incroyable et je pense difficilement à battre. S’il a envie, je suis partante à tout instant.


La vidéo sera disponible dès septembre sur mon Manyvids et sur le site de Zavatrash: https://www.zavatrash.xxx/


5 comments

  1. C’était donc cette soirée qui t’a mise dans cet état. C’est ce que moi j’appelle une baise hardcore et en te lisant un de tes fantasmes 🔥🔥🔥 Y a-t-il une vidéo de cette soirée de folie? En tout cas rien que les photos sont superbe 👍

  2. Wow! Très hard et très intense !
    Juste comme tu aimes ! Bravo à toi qui est entrée totalement dans cette situation extrême et aux participants qui ont su te donner un tel plaisir physique et cérébral !

  3. Bonjour Adeline. Magnifique surprise. Je suis allé voir Glory sur son site que je ne connaissais pas. C’est une femme magnifique. A priori plus amatrice de pipes et de sperme. Super aussi que tu te sois fait pisser dessus par des filles venues uniquement en voyeuses. Ça rajoute du piment et une touche de perversité. Dommage qu’elles n’apparaissent pas dans le superbe reportage photos. J’adore te voir avec des filles. Grosses bises et merci pour ces sublimes images. Bernard

    1. Coucou Bernard, je ne peux pas mettre les photos de l’uro avec les filles (qui sont d’ailleurs magnifiques….) sur mon site gratuit, car sinon je ferais concurrence au site payant de Zavatrash. Ils seront disponibles dès demain sur Onlyfans.
      Merci de suivre mes aventures, et bonne soirée à toi! Kisss, Adeline

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Translate »