Ouf ! J’ai enfin le temps de vous raconter ma semaine. Elle était chargée et remplie d’émotions. Mais commençons par le début.

Pourquoi ma semaine était chargée ? La fille de Vincent est rentrée en Suisse avec ses trois enfants samedi dernier, mais mon fils et son amie sont restés encore toute la semaine jusqu’à ce dimanche. Certes ils sont plus calmes, mais ils ont squattés l’appartement, ce qui a limité mes activités sur le net. J’ai quand même réussi à faire un show hard en live sur Onlyfans, une sortie coquine, une rencontre filmée très hard, ainsi que des petites photos et vidéos exhib pendant les promenades avec Yoshi.


Lundi soir j’ai organisé une rencontre chez mon ami et grand Maître BDSM, Patrick Le Sage, avec un couple d’amis. La soirée s’est faite à l’improviste, spontanée, sans chichis et sans grandes explications. J’ai juste dit à PLS que je lui amène un couple d’amis, afin qu’il s’occupe de la femme du couple pour une initiation au BDSM. Il m’a fait confiance ainsi que le couple.

Ils avaient bien raison. Je sentais que le courant passerait bien. Le Maître, ne connaissant rien de la femme du couple, lui a offert une courte mais très belle séance d’initiation, qui a beaucoup plu à mon amie. La prochaine séance est déjà en cours d’organisation 😉 Je remercie mes 3 amis de m’avoir fait confiance. C’était une superbe soirée entre émotions bdsm (pour ma part juste comme spectatrice) et un apéro entre amis très convivial.

J’ai filmé un court moment pendant qu’elle essayait la fameuse fuckmachine du Maître. Montez le son 😉

D’ailleurs je devrais revoir prochainement le couple afin qu’ils s’occupent de moi et de mon cul. Ils ont envie de jouer un « couple pervers » avec moi ! Je me réjouis déjà, surtout que je pourrai le partager avec vous car cette rencontre sera bien sûr filmée.


Mardi, une pensée m’a vite fait redescendre de mon nuage. Depuis le début des vacances, je savais que je n’aurai pas le choix de devoir discuter avec mon fils de mes activités, de ma double vie. Mon histoire, suite à la sortie de mon livre, a provoqué des articles dans les journaux suisses, et surtout suisses allemands. La semaine dernière un journal de boulevard suisse allemand a sorti un article. L’article est très bien écrit mais les titres étaient alléchants, vendeurs, trop à mon goût. Mes parents ont appris ma double vie par une voisine (!) et ils l’ont mal pris, mais ça ne sera sûrement que passager. Il fallait donc que je discute avec mon fils avant qu’il ne l’apprenne de la part d’autres personnes.

Mercredi matin j’ai pris mon courage à deux mains et je me suis lancée au petit-déjeuner. « Il faut que l’on se parle. J’ai quelque chose à vous dire ». « Tu es enceinte ? Vous divorcez ? » étaient les premières idées de la part de mon fils et sa copine. J’ai tout raconté. Il est tombé des nues, car il ne savait vraiment rien de ma vie secrète. Il avait tellement la tête dans les nuages ces dernières années qu’il n’a jamais eu le moindre soupçon. Après le premier étonnement, il l’a super bien pris et j’ai versé des larmes de soulagement. Je l’ai serré très fort dans mes bras, ainsi que sa copine.

Le lendemain, j’ai réalisé des tatouages sur les deux, car ils en avaient envie depuis longtemps. À la fin de la séance de tatouage, mon fils m’a dit: « Tu es géniale comme maman. Je suis sûr que d’autres familles ont d’autres activités mère-fils que des tatouages, mais là tu es vraiment trop cool. Tu es chouette comme mère et je t’aime vraiment tout fort ». Vous ne pouvez pas vous imaginer que c’est là que j’ai fondu littéralement.

Le reste de la semaine on a continué d’en rigoler et d’en discuter. C’est surtout sa copine qui avait des questions sur le sujet. Je suis très soulagée qu’enfin tout le monde est au courant. Cela me fait le plus grand bien. Je suis fière de mon fils qu’il le prenne aussi bien. Il me semble encore plus proche de moi actuellement, au point qu’il a prolongé son séjour de samedi à dimanche. Cela m’a bousculé un peu mes plans du week-end, mais tant mieux si c’est pour la bonne cause.


Sinon c’est une période vraiment spéciale avec le Covid19. Je ne suis pas peureuse mais respectueuse. Je ne sors donc que très rarement dans le camp naturiste car les gestes barrières ne sont que très peu respectés dans les rares bars de nuit qui sont ouverts. Je préfère les rencontres en privé. 2020 sera vraiment une année spéciale et j’espère de tout coeur que 2021 sera une plus sereine et saine niveau santé.

En attendant je cherche actuellement des photographes dans le sud de la France pour réaliser des séances photos originales et dans des lieux originaux, ainsi que des complices hommes, femmes ou couples pour mes films (à visage caché) également dans la région du Cap d’Agde.


Connais-tu « MA BOUTIQUE » ? Tu l’as déjà visité ? Non ? Alors n’hésite pas à y faire un tour …


13 comments

  1. Et ben…voila enfin une bonne chose vis a vis de ton fils..bon,pour tes parents je pense que la reaction est normale,comprend les..avec sans doute le temps,une autre manière d’expliquer la chose..une chanson le dit si bien »avec le temps….. »…
    Ensuite niveau gestes barrières et tout ce qu’ils s’en suit,c’est de partout pareil..vraiment..la plupart des gens ne s’en rendent pas compte..tant qu’ils n’ont pas un proche,un ami qui ai été atteind par ce virus,il faut le vivre pour cela..croit moi(un ami tres proche l’a eu il y a 1 mois et demi et s’en remet à peine!!!!)..bref..nous sommes de retour a Lausanne la miss et moi..histoire de décompresser..pour parfaire mon nouveau job de reconversion en Patisserie devine avec qui je bosse??!!le Pape de celle ci..Durig!!!!!!yesssss….
    On vous embrasse..
    Regis et Andréa…

  2. Effectivement rien que le son est tres evocateur ton amie n’avait pas l’air de s’ennuyer. Cool que ton fils prenne tes revelations aussi bien. Ce que tu fais n’est ni sale ni honteux. Tu prends du plaisir et tu en donne dans la bonne humeur. La copine de ton fils a l’air bien intéressée par tes activités. Tu vas peut être susciter une vocation. Grosses bises et merci pour ces beaux cadeaux que tu nous offres continues encore longtemps.

      1. tu as eu beaucoup de courage tu sais , j’aimerais tant en avoir autant, je n’ose pas parler de ce sujet à mon fils , ou j’ai des fois des relations episodique avec des garçons , et cela me fait beaucoup de bien , je suis héro mais aussi gay occasionnel , j’aimerais avoir ton avis , sur comment lui annoncer afin d’etre soulagé .voila bravo

        1. Bonjour toi, et merci pour ton message. Je pense que ton fils est de la génération qui est plus ouverte d’esprit que nos parents l’étaient. Si tu t’entends bien avec lui, je pense qu’il va comprendre et accepter. Comme mon fils et ma belle-fille, il aura toujours besoin de toi, de ton soutien et amour, car… même adultes, ils seront toujours nos enfants. Tu verras, c’est un énorme soulagement et une grande libération de ne plus devoir se cacher. Pour ma part, j’ai commencé juste un matin avec les mots « j’ai quelque chose à vous dire » – dès que tu sors cette phrase, tu n’as plus le choix, tu te lanceras!
          Je te souhaite bon le courage de le faire et tout le bonheur du monde.

  3. Effectivement semaine intense et à rebondissement. Je suis heureux que JUNIOR ait si bien compris ce qui se passe. Vous avez fait un garçon , puis un homme très intelligent. Je suis certain qu’il est très fier de toi. Pour un garçon de 21 ans, c’est super d’avoir une mère jeune et belle. Vous êtes encore plus proche et c’est fantastique. Je regrette de ne pas avoir 15 ans ou 20 ans de moins. J’aurais fait acte de candidature pour tourner avec toi, même si mon rôle se limite à tenir ton peignoir de bain, ça me va. Merci pour toute tes vidéos. je vais regarder le gang bang de ONLYFANS ce soir au calme. Tu as bien raison de te protéger du COVID. On ne sait jamais comment ça peut se terminer, donc prudence. Big Kisses.

  4. Coucou Adeline,
    Tu es superbe, très sexy, mais pas sage.
    Je n’ai qu’une envie c’est de te basculer sur mes genoux, prendre en main ton joli galbe, te donner la fessée cette délicieuse douleur.
    Je ne suis pas fan de mise au coin, ni pour l’utilisation d’instrument, ce n’est pas pour moi.
    Mais j’avoue aimer prendre le temps d’une fessée manuelle tout en longueur, progressive, donner sur la jupe où la robe, puis sur la culotte et enfin cul nu.
    Une alternance de douceur, de fermeté, de claques, de caresses, ce subtil dosage qui mène à l’abandon au plaisir si intense si troublant.
    Être à l’écoute, attentif de tes envies afin de te surprendre toujours.
    Pas de vulgarité, la fessée n’a pas besoin de cela pour être sublimée.
    Si tu en ressent les désirs et bien plus encore.
    Rejoins moi sur mes genoux et lâche prise.
    Une délicieuse fessée douce et perverse à la fois.
    Des gros bisous, trouble moi, j’aime tant ça quand tu es vilaine si vilaine.
    Olivier

  5. Bonjour Adeline,

    Super exemple de liberte assumee, vous pouvez etre fiere et c est un super plaisir de suivre votre blog ! C est tres inspirant , ca fait du bien et ca donne envie de liberer aussi la vie de couple.
    Continuez a nous faire rever !

  6. C’est beau la franchise… elle est le fondement de relations saines. Bravo pour cela Adeline.
    Nous avons vécu la même chose quand nous avons annoncés à la majorité de notre famille et amis que nous sommes un couple à 3 HFH.
    Globalement après un temps de digestion pour certains que notre nouveau « triouple » a été bien accepté… y compris par notre propres enfant (28 et 15 ans). Donc c’est génial et la vie est plus sereine.
    Bravo Adeline et félicitations à ton fils et sa femme de cette compréhension. Tes parents suivront. T’inquiète pas. Bises.
    Phil.

    1. Merci Phil pour ton message! C’est super chouette que pour toi aussi ça c’est bien passé. Concernant mes parents, je crois qu’ils souffrent surtout de « ce que les gens vont dire » etc… on verra. J’espère aussi que le temps fera son effet.
      Big Kiss à toi

  7. Bonjour à vous deux
    Vous avez du bien profiter de la famille et vous ressourcer
    Ça a dû te faire un bien fou de pouvoir enfin parler de ta seconde vie
    Il est normal que ton fils ai prit la nouvelle avec une bonne réaction
    Il tient de sa mère et elle est très adorable Autant que joyeuse mais j’imagine que de devoir en discuter cela n’a pas été simple de lancer le sujet
    Mais comme on dit chez nous les chiens ne font pas des chats 🙂
    Je suis très content pour toi que ça se soit bien passé
    Tu vas pouvoir enfin vivre et discuter avec ta famille sans appréhension
    Grosses bises
    Caresse à yoshi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Translate »