Une bonne défonce pendant la pause de midi

Juste avant de partir en Corse, j’ai rendez-vous avec Bablor, un coquin qui passe ses vacances dans le village naturiste au Cap d’Agde. Je le connais déjà. C’est un libertin qui profite à 200% de son célibat et du succès qu’il a auprès des femmes et des couples libertins. Il m’accueille tout heureux et souriant. Je découvre qu’il passe d’excellentes vacances, quand il me raconte ses nombreuses aventures quotidiennes. Il n’est pas à freiner.

Je dois être honnête, c’est peut-être (un petit peu) malpoli de se vanter de ses conquêtes auprès de moi ou d’une autre femme. Pour ma part je ne le fais jamais par politesse, car je ne sais pas si ça passerait bien, si je racontais en arrivant sur place à mes hôtes toutes les prouesses de mes rencontres que je viens de faire et les atouts physiques de mes autres partenaires, ainsi que toutes les pratiques réalisées. Tu en penses quoi ? C’est clair que je le fais dans le blog mais pas en arrivant à une rencontre …

Finalement il me fait juste rire. Le jeune homme est si content de sa réussite et de partager ses aventures de vacances avec moi. C’est assez intéressant de l’écouter, et en le connaissant je n’ai pas peur qu’il pourrait être trop fatigué pour s’occuper de moi, car il pète la forme.

Comme je viens de en dehors du camp natu, je suis en chemisier et short, tout simple, et de toute façon la tenue est vite enlevée.

Il a installé des matelas sur le sol. On remarque que l’on se retrouve chez un libertin expérimenté et bien préparé.

Pas besoin de beaucoup de blabla ou de tourner autour du pot, on sait les deux ce que l’on veut. En l’embrassant je le caresse et je sens qu’il bande immédiatement. Mmmmh, mon hôte n’a pas seulement la grande, mais la très grande forme.

Je suce sa belle queue bien dure. Il a envie de s’occuper de moi. Il me caresse puis me lèche mon cul. Je bouge mon derrière devant lui. Je l’allume avec les gestes de mon corps. Mon hôte me demande un “69”. Je ne suis pas super fan des “69” pendant mes rencontres, mais je me prête au jeu en sachant que ce n’est qu’un prélude.

L’ambiance change dès que mon hôte décide de me baiser. La rigolade fait place à de la baise bien hard. Il vise d’abord la chatte, ensuite le cul, avant de baiser les deux à tour de rôle selon ses envies. Il fait preuve d’une grande énergie et me baise sans pause dans tous les sens. Il fait chaud dans la pièce. Je le fais souffler un peu en m’asseyant sur lui pour le monter comme un poney en bougeant dans mon rythme.

Je tourne mes fesses contre sa tête. Il a une superbe vue sur mon cul que je bouge coquinement sur sa queue. Puis c’est lui qui monte sur moi comme sur une chienne. Il aime les mots crus et moi j’adore ça ! “Je veux être ta salope, ta chienne, je veux que tu me saillisse comme une cochonne et que tu me souilles”, je l’encourage. 

En le montant à nouveau comme un étalon, je me retire pour me faire squirter sur sa queue. Désolé ! Il finit trempé, mais il refuse de faire une pause pour se sécher. Il est chaud comme de la braise et on continue de me baiser. 

Le coquin commence à me doigter le cul pendant que je suis à quatre pattes. Je lui demande de me faire gicler avec ses doigts. “Encore mieux, fais-moi un fist”. Il m’offre un super fist et me fait encore couler. Le matelas est détrempé.

La baise continue. Mon hôte est déchaîné et son énergie est inspirante. Quand il me baise la chatte, je me fiste moi-même le cul. C’est trop excitant de sentir sa queue qui bouge dans ma chatte à travers mon cul. Il me dit qu’il sent ma main, que c’est hyper serré et incroyable comme sentiment. Finalement il m’offre son jus sur ma langue. Là on s’écroule. On est tempe les deux. Lui de transpiration, de mon jus, moi de sa transpiration, de son jus et de mon jus …

Je ne parle pas de l’état des draps. Le matelas doit être mort, me traverse l’esprit. Le coquin me rassure. Sous les draps il y a une housse imperméable et il a une machine à laver qu’il fait tourner après chacune de ses rencontres. 

Merci à mon hôte pour son accueil de folies. À très vite pour de nouvelles aventures.

Adeline Lafouine
administrator

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

English EN French FR German DE Italian IT Spanish ES
error: Content is protected !!
X