Cet après-midi je suis invitée pour un gangbang organisé par « Bafana-Bafana » dans un logement du camp naturiste. Comme d’habitude quand j’ai rendez-vous à 14 heures, je me prépare dès 9 heures du matin physiquement et mentalement. Cela peut paraître dingue, je sais, mais je suis trop nerveuse. Je préfère être à la hauteur des attentes et j’ai toujours une peur bleue de ne pas l’être, même après toutes ces années de rencontres libertines.

En chemin vers le gangbang

J’arrive donc prête pour tout ce qui va m’attendre et surtout à l’heure (13h59) sur place. Bien évidemment le groupe de mecs ne fonctionne pas comme moi. C’est normal. Ils sont en vacances dans le camp natu et ils sont « à la cool ». Je suis super nerveuse et j’aimerais que le gangbang commence. On m’offre un verre à boire, en me disant que les participants ne tarderont pas à arriver. Il y en a déjà quelques-un sur place et d’autres arrivent peu à peu.

Je découvre parmi les mecs qui arrivent les uns après les autres de chouettes connaissances rencontrées l’année dernière, mais aussi des inconnus très sympas. Je sens que je vais bien m’amuser et je ne me trompe pas.

Il faut installer le lieu, le matelas, le drap, et puis enfin on m’invite à « visiter l’appartement ». Ma nervosité est à son summum. Oh oui, j’adore visiter l’appartement, et surtout ces occupants. Très vite, je me retrouve à genoux à sucer les premières queues. C’est une entrée en matière tonitruante.

Des queues blanches ? J’ai été invitée à un gangbang de « blacks », mais c’est plutôt les « blancs » qui assurent le début d’après-midi, pendant que les « blacks » continuent l’apéro sur les coursives. Je m’en fous, tant que j’ai des queues pour m’amuser et que l’on s’occupe de moi. J’adore.

Une autre fille, une black, débarque à l’improviste. Je rigole avec elle en lui disant : « Vas-y, je suis partageuse! ». Bon, en remarquant que les mecs qui s’occupent d’elle n’auront plus assez d’énergie pour s’occuper de moi, je regrette « presque » mes paroles 😉 Je n’ai pas le temps de trop réfléchir, car les hommes qui s’occupent de moi gravement.

Je me fais prendre à quatre pattes pendant que je suce la queue devant moi. J’adore me faire taper les fesses et tirer les cheveux. C’est un petit délire absolument incroyable. Un des mecs que je connais déjà est particulièrement pervers. Il connait mes envies et ce que j’aime. Il me crache sur le visage, me bifle, me serre le cou. J’adore. Je décolle littéralement dans une autre dimension.

Je me fais tourner dans tous les sens. Je me fais baiser encore et encore. J’apprécie que d’autres aussi me claquent les fesses, qu’ils me tiennent par le cou. Je veux être leur salope, leur chienne. Rien de plus. Je veux leur appartenir et qu’ils fassent ce qu’ils veulent avec moi. Je ne suis qu’à eux cet après-midi.

Mister Anaconda fait son entrée. Sans blague, c’est le pseudo du beau gosse black, et il en fait honneur. Il sera le seul black à me baiser cet après-midi, mais sa queue remplace troismecs. Il me fait sucer sa queue incroyable. Quel calibre. Un vrai anaconda sauvage. Je lui précise dès le départ qu’il me baisera que le cul. Il en rigole. Mais je suis sincère, car ce n’est que par là que ça se passera.

Quand il glisse dans mon cul, c’est le pur bonheur. Une énorme grosse queue à la taille de la gourmandise de mon cul. Je me fais démonter longtemps et intensivement comme si on me fistait. C’est incroyable comme sensation.

Monsieur « grosse queue numéro deux » s’installe devant moi pour se faire sucer. J’adore. Il me fait de grosses gorges profondes pendant que « Mister Anaconda » me démonte le cul. Il me fait baver, me fait avaler sa longue queue jusqu’aux couilles. Parfois ça me fait presque éjecter la queue qui se trouve dans mon cul. Je bave, je coule, je crache. Les deux me baisent depuis les deux côtés d’une énorme intensité. Je rigole en disant que les deux queues doivent presque se rencontrer à l’intérieur !

Les deux m’offrent finalement une bonne dose de sperme à avaler. Mmmh c’est super bon. Les mecs se retirent, essoufflés, et moi je suis toute défaite et collante. On me propose une douche et une pause pour me rafraîchir. Je décline en disant que j’en ai pas besoin, mais je remarque que ce n’est pas pour moi, mais pour les mecs. Alors partons pour une pause. La fille black est partie depuis un bout de temps déjà.

C’est rigolo, car ils changent le drap housse pour la seconde partie. C’est vraiment amusant. J’ai pas du tout l’habitude de ce genre d’après-midi. En général, j’aime bien arriver et ne plus me relever jusqu’à la fin du gangbang. Je n’ai pas l’habitude des pauses, mais il faut dire qu’il fait très chaud au Cap et qu’il n’y a pas de clim dans le logement …

La deuxième partie est une partie à quatre. Les « blacks » sont toujours sur les coursives à refaire le monde, trois amis « blancs » profitent de la situation et me retournent à nouveau dans tous les sens. Ils assurent à mort. J’adore me faire défoncer encore et encore. Quelle folie !

Après un long deuxième round très intense, j’ai droit à une bonne douche de sperme. Le premier me jouit dans la chatte et les deux autres m’offrent leur jus sur la langue. Quelles portions.

Merci infiniment pour ce gangbang coloré. J’ai passé un excellent après-midi en prenant un pied incroyable avec de superbes queues M, L, XL, XXL et même XXXXXL 😉 Quelle partie de sexe hard et top comme je l’adore.

Vous trouvez toutes les photos sur ONLYFANS et MERCIFANS.

3 comments

  1. Encore une belle après midi. Et la fille black elle venait faire quoi ? C’était une fan qui venait admirer tes exploits sexuels?

  2. Que je rêverais de faire partie de tes recrues de tes GB…. wouahhhhh quelle bonne coquine tu fais
    Bisous Adeline.

  3. Heureux que tu en ai bien profité malgré la pose. je pense que les mecs étaient un peu cassés. Ils avaient besoin de récupérer. Tout le monde n’est pas capable de suivre ton rythme (lol). Ils sont encore arrivé en retard. Tu sais que tu vas « baiser » avec une des plus belle femmes du monde et tu arrive en retard ??? Vacances ou pas, je ne comprends pas là. Tu es unique. ils n’ont pas internet ???? Enfin, tu as passé un après midi d’enfer. C’est parfait. Bravo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Translate »