Ce dimanche matin j’ai un rendez-vous coquin à 10h30. Je me lève donc à 8h pour me préparer. C’est tôt pour un dimanche matin. Bon de tout de façon je ne connais plus vraiment la différence entre les jours de la semaine et du week-end depuis que j’ai décidé de quitter mon train-train quotidien que j’avais en Suisse. Je fais des rencontres, je produis des vidéos et des clips, j’actualise mes différentes plateformes internet tous les jours de la semaine. Je me dis souvent que je devrais instaurer un rythme et me prendre aussi une journée « off » une fois par semaine, mais c’est compliqué car j’aime être présente tous les jours pour mes « followers », et surtout que je prends énormément de plaisir à le faire.

Me voilà donc motivée pour ma rencontre matinale avec un beau black que j’ai vu pour la première fois au début de l’année.

Je décide de mettre une tenue en vinyl noir. Je choisis un ensemble de bas à fermeture éclair que j’ai reçu comme cadeau d’un internaute. Je les adore, mais je ne les ai encore jamais mis. Je me sens directement (un peu) salope dans cette tenue.

Mon invité arrive souriant et motivé, comme je m’en rappelais dans mes souvenirs. Un vrai petit soleil.

Nous échangeons quelques politesses autour d’un café pour lui et Vincent. Je ne bois rien, car je ne peux rien avaler. Je suis trop nerveuse, je n’arrive pas à rester calme et je remarque moi-même que je bougeotte dans tous les sens. C’est Vincent qui me libère en disant : « On va passer de l’autre côté, car je pense qu’Adeline stresse un peu ». Merci chouchou.

Je fais découvrir à mon invité mon « autre côté », lieu de mes tournages. La dernière fois, nous avons coquiné sur ma terrasse et dans ma chambre à coucher, mais je préfère garder ma chambre à coucher dorénavant rien que pour moi et Vincent.

On s’embrasse, on se déshabille. La température monte et ma tension redescend, car enfin je peux me détendre un peu. J’oublie ma nervosité pendant que je m’occupe de sa queue avec ma bouche et mes mains. Mon coquin ne reste pas longtemps doux. Il commence à me tenir à la gorge et me baiser ma bouche également avec ses doigts. J’adore quand les mecs prennent le contrôle !

Je le suce avant que mon coquin me fasse un cuni. Ce n’est pas trop mon truc préféré pendant une rencontre, mais je le laisse faire. Il trouve immédiatement le bon endroit et me fait exploser par le clito. Il me doigte ensuite la chatte en essayant de me faire gicler. Je ne squirte pas si facilement et je sens que ce n’est pas encore le moment. Il ne faut pas trop insister dans ce cas, car le jeu de doigts peut devenir douloureux. Je me tourne pour le sucer encore et même lui lécher les couilles et le cul. Il a l’air d’aimer ça.

Il bande maintenant assez dur pour me baiser sur le divan. En me tenant bien par les mains, il échange entre des coups de queue et des coups de doigts. Je suis déjà toute mouillée.

Mon invité a des soucis à maintenir une longue érection. Sa courte nuit lui joue un tour. Il n’est arrivé de Paris que durant la nuit et ne s’est couché qu’à 4h du matin. C’est normal qu’il soit en petite forme. Il continue donc de me faire plaisir avec ses doigts mais j’ai très envie qu’il aille plus loin et je lui demande de me fister le cul. Il est bien sûr tout de suite partant.

Couchée sur le dos, j’ouvre mon cul d’abord moi-même avec mes deux mains, en tirant de chaque côté. Avec des mains bien lubrifiées, mon invité laisse glisser ses doigts dedans, d’abord deux, puis trois, puis quatre. Il se prend le temps de me dilater et finalement sa main glisse toute seule dans mon anus. C’est toujours un sentiment absolument incroyable. Je dois me concentrer de ne pas faire trop de bruit, car tous mes voisins se trouvent à la maison ce dimanche matin.

Je lui demande de prendre également sa deuxième main. Il s’exécute et me baise mon cul avec les deux mains à tour de rôle. C’est super excitant à voir. Il essaie de faire entrer les deux mains en même temps. Je suis dilatée un max, c’est incroyable. Il n’arrivera pas entièrement, juste une main et quatre doigts. C’est quand même très fort comme sensation. J’adore. Quand il se retire, je sors mon cul en lui offrant un superbe prolapse. C’est quelque chose que j’ai connu et appris à faire depuis qu’un internaute me l’avait demandé en début d’année. C’est très excitant à faire et à voir.

Le coquin continue de me fister pendant que je suis à quatre pattes. Il fouille mon cul, essaie de l’ouvrir un max, jusqu’à ce que je ne puisse vraiment plus. Il finit par me faire squirter par le cul. Je me lâche enfin, j’explose et je fais une grosse flaque sur mon divan en tissu. Oups ! Heureusement la housse est lavable 😉

Je suis complètement vidée et k.o. Wow. C’était super intense. Je rassemble mes dernières forces pour m’occuper encore de mon invité. Celui-ci déclare avoir envie de faire de l’uro. Il me fait la totale. J’en ai également très envie. Cela fait longtemps que je n’ai plus reçu une bonne douche dorée. Il se lâche, c’est une vraie fontaine. J’avale une grande quantité de jus tiède et une encore plus grosse quantité coule sur mes seins, mon visage, mes cheveux. Je suis souillée.

Après s’être vidé la vessie sur moi, il bande à nouveau et me baise encore. Je commence à avoir froid, toute mouillée que je suis. Je me sens bien. C’est vraiment un peu pervers et insolite de se faire baiser le cul en étant couverte de pisse. Mon coquin s’étonne de me baiser le cul, quand il le remarque où il se trouve. Il croyait baisé ma chatte, tellement mon anus est ouvert, humide et glissant. Finalement il jouit dans ma bouche, si profondément que cela me fait presque vomir. C’est la finale qui va avec le reste de la rencontre, un grain pervers mais tellement excitant.

Vous trouvez toutes les photos du fist anal et de l’uro sur mes comptes ONLYFANS et SWAME.

Il est midi quand nous allons nous doucher. Je suis aux anges. C’était top. Je lui offre un verre de jus d’orange. Après le café, il manquait finalement que le croissant pour cette rencontre matinale. Je dois me dépêcher, car à 12h30 j’ai réservé dans un restaurant pour manger la première bouillabaisse de ma vie 😉 Les gourmandises continuent …

6 comments

  1. Quel récit haletant, chère Adeline; J’ai pris mon pied (et le reste) tout en le lisant. Je n’ai qu’un commentaire : tu es une formidable actrice et une toute aussi formidable écrivaine pornographe. J’adoooooooooooooooore ! Merci !

  2. Punaise..moi je dis…bravo..une question me trotte..tu n’es pas de cette planète?!avoue!!!🤣😂..tu es de la planète..Adelinus..
    Regis et Andréa..

  3. Quand je lis ton récit et en ayant vu toutes les photos sur ton Onlyfans, j’ai vraiment eu l’impression d’avoir vu toute la scène de sexe. Quel petit-déjeuner appétissant, c’est mieux qu’un café avec un croissant 🥐 Quel pied tu as dû prendre 🔥🔥🔥

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Translate »