Rencontre à l’hôtel avec un fan parisien (502)

Lundi, je me réveille dans mon hôtel à Paris avec des courbatures partout. Mon corps ressent encore la rencontre hard de la veille.  Ça tombe bien que je n’ai qu’un « petit rendez-vous » ce midi avec un seul homme. Il s’agit d’un fan de longue date qui me suit depuis mes débuts il y a une quinzaine d’années. Du coup, cela me met aussi une grosse pression !

Quelqu’un qui fantasme sur moi depuis si longtemps, qui connait toutes mes vidéos, presque mieux que moi-même. J’ai peur de le décevoir, que le jeune homme arrive et qu’il se dise: « Elle a pris un coup de vieux, elle n’est pas si belle en vrai, elle ne ressemble pas à ce qu’elle est dans ses vidéos, etc., etc. ». Je me fais un film dans ma tête. Le fait qu’il ait déjà participé à des gangbangs chez Z. n’aide pas, car un tête-à-tête est bien plus intime que la meute de la Factory.

Impossible de rester tranquille toute la matinée. Je décide donc de profiter du beau cadre de la chambre pour faire des photos.  J’ai pris beaucoup trop de tenues sexys avec moi que nécessaire, car j’aime bien avoir le choix et qu’à la maison je n’arrive jamais à me décider sur mes tenues. C’est donc parti pour une deuxième session photo en mode selfie. Un portable avec un retardateur suffit aujourd’hui pour de superbes photos. Je dois avouer que souvent je trouve que les photos faites toute seule sont mieux qu’avec quelqu’un qui me prend en photo. Je peux immédiatement voir le résultat et refaire la même photo seulement mon envie.

Tu peux te faire ton propre avis en regardant l’album photos (P-6066) sur la page « photos gratuites ». Pour ma rencontre, je choisis une tenue sexy en dentelle bleu et bas résille. 

Mon invité arrive pile-poil à l’heure. Est-ce qu’il a regardé mon tuto « les dix commandements pour un libertin » ? C’est fort possible, car il m’amène en plus une belle attention, une boîte énorme d’un chocolatier parisien renommé. Il est complètement dingue, mais ça fait trop plaisir.

Je propose à mon invité un verre de jus de fruit, mais le jeune homme n’a pas soif, car il est impatient de commencer les choses sérieuses. Est-ce que c’est le fait que je l’accueille en petite tenue, juste en lingerie dentelle et bas résille ?

Je sens qu’il a envie de faire pleins de choses et peut-être de reproduire l’ambiance des gangbangs vécus avec moi. Il m’attrape les seins fortement, me prend par les cheveux. Je le freine en rigolant, car comme je l’ai écrit dans mon blog du 03.05.2022 “Rencontre parisienne hors norme avec 3 mecs” par rapport aux rencontres hard, cela ne marche pas comme ça à tous les coups et pour chaque occasion. Peut-être dans le cours du jeu selon l’intensité qui se développe.

Pour le moment, mon invité a de la peine à bander car il m’explique qu’il s’est fait mentalement toute une liste de choses à réaliser avec moi et qu’il s’est mis (tout seul) une sacrée pression. J’essaie de détendre l’ambiance, d’expliquer qu’il n’y a pas de raison d’être nerveux.

Du coup ça va mieux. Mon invité aime se faire lécher le cul et lécher les couilles. Il arrive ainsi à bander et finalement à bien me baiser. Il tente un comportement un peu + hard comme me cracher sur le visage, mais je suis honnête car la situation ne s’y prête pas. Parfois c’est aussi bien de juste baiser sans chichis et d’apprécier le moment sans vouloir faire trop de choses. 

Je le calme et le recadre un peu avec mon sourire légendaire ;-), et finalement on arrive à prendre les deux notre pied. 

La veille j’ai vécu une rencontre hard absolument incroyable et hors norme. Je ne peux et ne veux pas répéter ce genre de rencontre tous les jours. Aujourd’hui le but de la rencontre était de rencontrer un fan et juste de le sucer, de baiser et de prendre du plaisir en toute simplicité. 

Le jeune homme m’offre pour finir une dose XXL de sperme sur ma langue gourmande. Mmmmh, j’adore et le remercie pour ça. 

Après la gourmandise salé, j’ai le droit de goûter aux chocolats offerts par mon invité. Ils sont succulents.

On passe encore un chouette moment à discuter. C’est sympa de faire connaissance avec mon hôte. Après les gangbangs chez Z, on n’a jamais vraiment eu le temps de discuter ensemble, car il y a toujours beaucoup de monde autour de moi.

Un grand merci pour ta venue, ton sourire, ta générosité et ta gentillesse. J’ai passé un superbe moment quand tu as compris que je voulais juste baiser et prendre du plaisir avec toi !

Découvre le film de la rencontre (13’48”)

Lire la vidéo
Adeline Lafouine
administrator

Related Articles

1 Comment

  • Avatar
    poli , 05/05/2022 @ 14h32

    Mais il est vrai qu’il ne faut vraiment pas réfléchir en fait,bon certe,il y a des instincs parfois(pression,ect..)et c’est tout à fait normal..mais de temps en temps de jiste faire cela,comme ça,ben,c’est bien..en fait tu es complète quoi!!!tu sais faire la part des choses..
    Ah oui tu sais quoi,une idée,si un jour,et pourquoi pas,faire une BD!!!style comme ton livre, mais…en BD,bon,ça serait un gros travail attention..j’avoue..
    Sans doute à méditer…
    Régis et Andréa..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

English EN French FR German DE Italian IT Spanish ES
error: Content is protected !!
X