Ma voisine revient me rendre visite. C’est une coquine libertine qui aime comme moi s’amuser sans se prendre la tête. Je l’adore. Nous sommes vraiment sur la même longueur d’ondes. Ni elle ni moi avons une préférence pour les filles, mais entre nous le courant passe tellement bien qu’elle est tout de suite partante quand je lui propose un début de soirée très chaud entre filles.

J’ai réfléchi à un vrai scénario. En général j’aime improviser, mais pour une fois je sais exactement ce que je veux faire avec elle. Je lui dis donc que je vais la guider, qu’elle doit juste se laisser faire …

Mais avant de commencer la partie filmée, nous allumons son mari, qui ne se laisse pas prier pour nous baiser toutes les deux à tour de rôle, avant que l’on ne passe à la partie « entre filles ». C’est un superbe début pour entrer en matière et nous chauffer. Nous rigolons entre nous que c’est une excellente mise en condition 😉

Par le passé nous avions déjà essayé de filmer la partie trio, mais sans résultat, car le mari de ma voisine était trop intimidé par les lumières et la caméra vidéo pour bander correctement. C’est compliqué de bander quand tu as une personne qui filme à côté. Chapeau pour tous les mecs qui y arrivent !

Après une entrée en douceur, des caresses, des bisous et un long cuni que je lui fais, j’enfile à nouveau mon gode-ceinture. Depuis le dernier tournage pour Jacquie & Michel TV je ne m’en étais plus servi. J’ai un peu de la peine à le mettre, mais finalement ça y est. Je suis équipée comme un mec. C’est assez marrant comme sensation d’avoir tout à coup une queue. Je me sens directement plus masculin 😉

Je fais directement profiter ma voisine de ma montée de testostérone. Je la prends avec des coups forts et profonds. Je la baise comme j’aime être baisée, à quatre pattes, et également sur le dos. Je la prends par les hanches et lui donne même des petites fessées. Cela l’excite. J’adore sentir son excitation et entendre ses gémissements.

Je m’occupe ensuite de sa chatte avec mon gode en verre que j’ai reçu d’un coquin anonyme. Je l’aime beaucoup, car il n’a pas seulement la taille idéale – ni trop gros ni trop petit -, mais il est surtout très beau à voir.

Ma complice du soir est maintenant assez ouverte pour recevoir ma main dans sa chatte. Je la doigte, en mettant toujours plus de doigts, et je la dilate encore plus en écartant sa chatte avec les deux mains. Finalement ma main glisse toujours plus profondément jusqu’au poignet. Elle est toute mouillée. Je bouge ma main de plus en plus vite jusqu’à ce qu’elle jouisse intensivement.

Elle reprend son souffle avant de s’occuper de moi. Je lui demande de me baiser le cul avec un de mes plus gros godes. Nous rigolons en constatant que ce n’est pas si facile, car il est super lourd. Quand je l’utilise toute seule, je m’assieds en général dessus, car il est presque trop lourd pour être manié avec une seule main. Puis elle remplace le gode avec sa main. Mmmh, c’est trop bon. Je lui demande de me fister avec le poing fermé, même déjà pour l’introduction, et de le sortir de temps en temps entièrement pour le remettre ensuite.

Elle me fiste le cul également avec sa main et un gode en même temps. Une véritable double anale. C’est extrêmement intense et un sentiment très fort. J’adore.

Ce jeu de main est très physique. Ce n’est pas la même chose que de juste encaisser des coups de queues. Ma copine s’écroule carrément. La pauvre. Elle m’a donné tellement. Je la remercie pour ses efforts et toutes ces sensations très fortes mais je ne suis pas encore entièrement satisfaite. J’ai encore envie de me faire plaisir. La bonne double poing – gode m’a inspiré. Je décide de me baiser encore le cul avec mon double gode.

Oh là là, excitée par le jeu lesbien, il ne me faut pas longtemps pour carrément exploser. La température monte et monte, et … je finis par gicler comme une dingue. Je crois que je n’ai jamais eu un jet si immense. Il atterrit carrément sur Vincent, ce qui fait rire tout le monde. C’est une sacrée fontaine.

Nous finissons la soirée tranquillement autour d’une fondue Bressane. Miam, après les gourmandises coquines, tout le monde apprécie les gourmandises culinaires. C’est une soirée parfaite. Merci à ma voisine pour sa complicité et à son mari de me l’avoir prêté 😉


Découvre le trailer de la rencontre :

Trailer « Lesbian party – Strap-on dildo, fisting anal & vaginal, huge dildo and big squirt for Adeline »

Tu peux acheter et télécharger le film sur mon studio Legalporno (clique sur le texte).


4 comments

  1. À part ça..ça va?🤣😂😃..si ne serais ce que le tiers du tiers du petit tiers ma douce fesait ça..je crois que je deviendrais…fada!!!
    La seule voisine que l’on a..à part de jouer de temps en temps de la flute traversière et du piano..tu vois le genre quoi..mdr
    Regis et Andréa…

  2. Rien que ton récit et le trailer de la vidéo ont fait grimper la température et autre chose 🤔 Quel tempérament vous avez les filles 🔥🔥🔥

  3. Bonjour Adeline,
    si tu as pris ta voisine comme tu aimes être prise, ta voisine a dû prendre cher!
    Je comprends qu’elle ait été fatigué.
    Super récit et belles images!
    Bises

  4. Bonjour Adeline
    Vous êtes sublime toutes les deux habillées de ce rouge si excitant. Et quelles scènes!!!
    J’avoue que j’aime baiser en étant photographié ou filmé.
    Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Translate »