J’ai enfin le temps de vous raconter mon séjour parisien. Je suis vraiment en retard dans la rédaction de mes blogs. Merci pour votre patience.

Mercredi dernier, j’ai fait le voyage jusqu’à Paris pour la première fois en voiture, car Yoshi m’accompagnait. Il s’est comporté comme un grand. Il a dormi pratiquement durant les 7 heures du trajet. Je me suis juste arrêtée deux fois pour qu’il fasse ses besoins et se dégourdisse.

En arrivant à l’hôtel, je découvre que l’hôtel dans lequel j’ai réservé une chambre, et pour laquelle j’ai reçu une confirmation par mail ainsi que par sms le matin même, est … fermé ! Il parait que c’est suite à un bug informatique que j’ai reçu des confirmations, m’explique le gérant qui garde l’hôtel durant cette fermeture Covid. Il est très gentil et trouve de suite à nous reloger dans un autre hôtel de la même chaîne. Enfin installé, Yoshi prend ses marques et se sent tout de suite à l’aise. Il me semble que tant qu’il est avec moi, il est content 😉

Sur le lit de l’hôtel…

J’ai rendez-vous jeudi à 14 heures pour tourner deux scènes pour Jacquie et Michel TV. C’est génial de retrouver les plateaux de tournages, les équipes de tournages et des visages connus. Au début, on hésite à se faire la bise pour raison de Covid. C’est le premier tournage depuis le confinement pour toute l’équipe. Comment se comporter ? Après quelques instants, et surtout dès que l’on commence à tourner, l’ambiance change et les barrières tombent. On s’amuse. On se fait plaisir. Cela fait du bien de « revivre » après ces semaines de confinement.

Mes complices pour la première scène sont une fille (super sympa) que je ne connaissais pas encore, Cali Nécoquine, et l’acteur avec qui j’ai tourné toutes mes dernières scènes pour J&M. Une valeur sûre et un complice que j’apprécie beaucoup, Olivier.

Lors de l’introduction, je parle de mon livre, dans lequel Jacquie & Michel occupe une place importante. Quelqu’un m’a même fait remarquer durant mon séjour, qu’avec le nombre de scènes tournées pour eux, le site devrait s’appeler « Adeline & Michel » 😉

Le scénario de la première scène se présente ainsi : Pour fêter la sortie officielle de mon livre, qui sort le 23 juin, Jacquie & Michel m’a préparé une surprise avec un couple pervers. Je monte dans l’appartement, on fait connaissance, et c’est parti pour un trio très chaud. Comme souvent avec une autre fille, le début est presque trop soft pour moi, même que les deux varient tous les plaisirs. Olivier nous baise à tour de rôle et Cali me baise avec un gode-ceinture. Je me fais même prendre par les deux en double. La température monte d’un cran quand je propose à Cali de s’occuper de moi avec le gode énorme que j’ai pris avec moi. Finalement, ce trio se termine en une partie de baise intense et très sexe comme j’adore. Olivier gicle sur les fesses de Cali et je lèche tous le jus sans perdre une goutte … Quel moment très intense. Merci Jacquie et Michel !

La deuxième partie est un gangbang avec 4 mecs. Là, ça claque. C’est une partie de baise bien hard. Les mecs sont tous à la hauteur. Je me fais baiser les deux trous à tour de rôle, gifler, cracher dessus, bifler, fesser. Ils me fistent le cul, me défoncent également avec le gros gode. C’est un festival d’orgasmes. Je suis complètement cassée par ces deux scènes très intenses.

Vincent a été se promener pendant le tournage avec Yoshi, car l’appartement est assez petit, et le propriétaire du lieu n’avait pas l’air d’apprécier les chiens. C’est peut-être le seul point négatif du tournage.


On profite de la soirée pour aller nous promener avec Yoshi, qui découvre la ville avec les bruit, les gens et les nombreux chiens. Il est excité comme une puce et veut dire bonjour à tout le monde 😉 C’est un chien très sociable.


Pendant la soirée, Mat Hadix me demande si j’ai spontanément le temps de tourner une scène pour lui le lendemain matin ? Comme je n’ai qu’un rendez-vous en soirée, je n’hésites pas une seconde. Avec plaisir. J’ai donc rendez-vous à 8h30 vendredi matin. Ouf, c’est tôt ! Est-ce que je vais réussir à « sauver » ma tête ? 😉

L’excitation et la nervosité chassent vite la fatigue. J’ai juste un petit souci, car Olivier m’a fait des petits bleus sur les seins lors du tournage de la veille, quand il m’a pressé fortement la poitrine durant la première scène. J’ai adoré me faire maltraiter ainsi, mais ce matin j’ai peur que Mat me gronde avec ses petits bleus. Après réflexion je trouve la solution avec un petit haut qui cache les bleus. En plus, je ne vais pas enlever entièrement le soutien-gorge, mais le pousser vers le haut de la poitrine, afin qu’il cache bien ma peau.

Arrivée sur le lieu du tournage, j’ai l’immense plaisir de retrouver comme partenaire masculin Rick Angel. C’est avec lui que j’ai tourné mes toutes premières scènes pour J&M. Je l’adore. Il est fou-fou comme moi. Ma complice féminine est Mlle Belledujour, une fille très très sympa que j’avais déjà rencontré, mais ça sera notre première scène ensemble.

Ce trio est incroyable. Après un début lesbien soft entre filles, Rick prend les choses en main. Il assure à fond et n’hésites pas à enchaîner les perversités. Cul à bouche, chatte à bouche, baise à tour de rôle. Je me fais fister par la fille, ensuite par lui. Il me fait même squirter par le cul avant que je n’offre un beau prolapsus à la caméra. Le cadreur rigole en disant que c’est presque trop hard pour un J&M. … mais pour ma part je ne fais que du hard. Je ne fais donc pas d’exception d’aujourd’hui 😉

Ce qui est génial sur ce set, c’est que tout le monde adore Yoshi. C’est la petite star. Le cadreur et Mat le prennent en photos qu’ils publient directement sur leurs réseaux sociaux. Bientôt Yoshi me volera la vedette, je le sens. Il est tout tranquille et Vincent reste avec nous dans l’appartement. Je suis super heureuse, car je sens que c’est plus décontracté et que Vincent se sent moins mis à l’écart que la veille. Pour moi c’est très important qu’il soit aussi le bienvenu. Avec l’équipe de ce jour, c’est définitivement le cas.


Le soir, mon programme continue. À la base, j’aurais dû d’abord voir mon éditeur, mais il avait un empêchement. J’ai donc rendez-vous chez Z. (derrierelerideau.com) pour un souper avant une grande surprise. Je pense qu’il me prépare un gangbang ou un bukkake ou les deux, mais je ne suis pas au courant des détails. Il m’a demandé par avance de ne pas consulter son site, afin d’avoir la surprise … et je n’ai pas triché !

Sur place, je suis enchantée de retrouver un couple de libertins, dont je connais déjà Madame d’un précédent passage chez Z. Ce sont des personnes super adorables et très sympas. Puis Pipa Chuby et son mari nous rejoignent. J’échange depuis un certain temps avec eux sur Twitter et le courant passe super bien. Ils sont encore plus gentils et abordables que sur les réseaux sociaux. Je suis très contente par l’idée de partager un moment de folies avec ces deux femmes.

Une autre surprise de taille est la pet-sitter que Z. a organisé. Afin que Vincent puisse filmer tranquillement, Z. a demandé à une vétérinaire libertine de garder Yoshi pendant la soirée. Quel luxe. Yoshi est aux anges avec sa pet-sitter aux formes très généreuses.

Après le souper que nous a préparé Z. (je n’ai pas mangé, car je sais que je vais encore prendre cher), nous partons en voiture. Je commence à deviner le plan. Nous nous arrêtons sur une aire d’autoroute, à une vingtaine de kilomètres de Paris. Il y a déjà pleins de camions sur l’aire, alors que nous arrivons sur place. La vingtaine de mecs participant au dogging sont tous venus en voiture. Une vingtaine de voiture et un rassemblement de mecs doivent forcément attirer l’attention. Est- ce que Z. est sérieux de vouloir faire ça ? Il parait que oui.

Les participants forment un cercle avec les voitures pour nous protéger des regards. Les 3 trois filles, nous sommes en petite tenue et nous nous faisons vite encercler par les invités. Oh là là, au moins une vingtaine d’hommes. J’adore, mais je n’ai pas le temps de regarder autour de moi, car ça part très vite en gangbang sauvage en plein air. Je ne vois pas ce que font les autres filles, mais j’entends qu’elle doivent prendre cher comme moi.

Après avoir sucé les premières queues, je me mets debout, puis je me penche sur une queue à sucer, et dès ce moments-là je me fais prendre non-stop, à la chaîne. La chatte, le cul, tout y passe. Je suis toujours en train de sucer une queue. C’est bon et très excitant. Le lieu rajoute du piment et de l’excitation. Mes jambes tremblent car ça fait deux jours que je prends cher. Je n’en peux plus, mais je me fais défoncer encore et encore jusqu’à ce que je me fasse asperger de sperme.

Je prends plusieurs giclées sur le visage et la langue. Mes deux copines du soir se font également arroser. C’est un sacré délire, un vrai dogging. Je n’avais jamais fait ça jusqu’à présent. En général, je préfère la sécurité d’un endroit protégé, mais c’était très très excitant. J’espère que nous n’avons dérangé personne. En tout cas, il n’y a personne qui est venu se plaindre. Peut-être il y avait des camionneurs qui nous ont observé secrètement …

Yoshi est resté sagement avec sa pet-sitter dans un coin plus discret de l’aire d’autoroute. Il n’a rien vu, car ce n’est pas de son âge. Du coup, il s’en est sorti sans traumatisme 😉

Je dis « au revoir » aux participants, et avec les deux autres couples, nous rejoignons la Factory. Je vais enfin pouvoir goûter le superbe poulet aux champignons que nous a préparé Z., ainsi que la tarte aux fraises qu’on amené le premier couple mentionné. Miam. Un régal.

Merci à Z. pour cette nouvelle soirée de folie.

Final de mon dogging chez Z (Vidéo rajoutée le 21.06.2020)

Samedi, c’est mon seul jour de repos de mon séjour parisien. Je n’ai absolument rien de prévu. Tant mieux. Je suis crevée et dimanche j’aurai encore un programme très chaud. Je suis donc contente de profiter de ma journée parisienne. Avec Yoshi, nous ne nous déplaçons pas énormément. Nous marchons depuis l’hôtel dans le quartier de Bercy vers le parc de Bercy, un magnifique parc avec pleins de chien. C’est le paradis de Yoshi. Tout le monde est sympa, et souvent on tombe sur des chiens très joueurs qui s’amusent avec mon petit chiot. Je fais l’expérience que ce sont surtout les gros chiens, bergers allemands et co, qui jouent le mieux avec Yoshi. Puis dès qu’il est fatigué, on trouve une superbe terrasse au bord de la Seine pour manger une morse, avant de retourner à l’hôtel. Pas de shopping, pas de virée dans les quartiers chauds, pas de rencontre libertine, juste une journée de repose pour nous.


Dimanche, c’est le grand jour de Frenchbukkake. Je suis debout de bonne heure pour avoir le temps de me préparer. J’ai décidé de mettre une tenue « pink » pour mettre un peu de couleur.

J’arrive à midi sur le lieu de tournage, un grand hall dans un bâtiment squatté. C’est fantastique comme cadre pour ce genre de délire. Je suis nerveuse comme jamais. Je tourne en rond. Je vais dix fois aux toilettes sans raison, mais juste parce que je suis trop nerveuse. Enfin Pascal OP lance l’intro, une petite scène avec lui. C’est bien, c’est cool et ça me détend un peu. En fait, juste pour le moment. Après cette première scène en duo, je dois patienter encore avant que les participants du gangbang et bukkake arrivent.

Quand tout le monde se trouve devant la porte, je dois me cacher, pendant que Pascal donne les instructions aux mecs. Pour tourner une scène avec 52 hommes, il faut savoir les gérer. Enfin je peux faire mon apparition. Tout le monde applaudit quand je fais mon entrée. Cela me gêne énormément. Je déteste ça. Attendez au moins la fin et que j’ai fait quelque chose …

Pascal me demande de dire bonjour à tout le monde, c’est-à-dire de passer devant les 52 mecs qui sont alignés en cercle et toucher chaque queue. Pour le retour, je dois faire pareil mais à genoux en suçant chaque queue quelques secondes. Je ne peux pas trop m’attarder sur chacun, car 52 queues ça prend du temps. Mes genoux sont en compotes après la tournée. Je me relève et me déshabille, avant que je ne passe encore une fois devant tous les mecs, qui peuvent me toucher. Mmmmh, je vois pleins de queues bien dressées et derrière les bandanas, masques et cagoules je devine beaucoup de mecs jeunes et motivés. C’est très très excitant comme situation.

C’est partie pour le gangbang. Je m’offre à quatre pattes pour le jeu. Il y a d’abord les mecs qui ont fait le dépistage et qui me baisent sans capotes, puis les autres. Les queues s’enchaînent derrière moi, pendant que je suce à la chaîne devant moi. C’est une situation de dingue. Je me fais prendre à tour de rôle la chatte et le cul pendant que je me fais baiser la bouche. Pascal fait attention que les mecs tournent, que tout le monde passe. D’abord à quatre pattes, je me fais aussi baiser sur le dos. Il y a des grosses queues qui me défoncent pas seulement le cul, mais aussi la chatte. Je souffre aux passages de certains, mais c’est une situation extrêmement excitante d’être livrée ainsi à autant de mecs. À la fin, ceux qui ont le droit de baiser sans capote me remplissent la chatte et le cul de sperme, et les autres me giclent sur les seins ou le visage, mais la plupart se réserve pour la partie bukkake.

Je me mets alors à genoux entre tout le monde, et l’un après l’autre me gicle dessus. Les premiers me remplissent la bouche. Je n’ai pas le droit d’avaler avant que Pascal ne me fasse signe. Après plusieurs bouchées salées, je me fais jouir sur le visage et les seins. Chacun éjacule où il a envie. Je suis couverte de sperme. J’adore.

Le meilleur reste à venir. Je me déplace dans une petite piscine gonflable et les mecs se mettent autour de moi pour me pisser dessus. Ils ont tous bu beaucoup et je me fais arroser comme jamais. Je n’ai jamais eu une si grosse douche dorée. J’offre ma bouche ouverte, j’avale beaucoup. Heureusement le sperme et l’urine ne sont pas trop caloriques, sinon j’aurais pris des kilos aujourd’hui 😉

Quelle folie. Je finis complètement mouillée, souillée, couverte de sperme et d’urine. Heureusement qu’il y a une douche dans le bâtiment 😉

À la fin je découvre que quelqu’un m’a volé mon string. C’est énervant, car je ne vais plus jamais trouvé le même string qui fait partie de l’ensemble pink. Si vous avez envie d’avoir un string porté par moi, soyez fairplay et passez plutôt par ma boutique, au lieu de le voler …

Yoshi pour sa part a pu rester avec Vincent. Il était tranquille et super sage, et comme vendredi ils étaient bienvenus les deux. Tout était parfait.


MERCI à tous les organisateurs et producteurs, à tous les complices et coquines que j’ai rencontré lors de mon séjour. C’était magique de A-Z.


9 comments

  1. c’était un bonheur de te voir chère Adeline! tu es la reine !! quelle gourmande et quel courage ! tu es fantastique et toujours aussi souriante, disponible surtout après un programme aussi chargé !! au plaisir de te revoir ! bisous

  2. Quel plaisir de lire le palpitant et bandant récit de tes exploits érotiques. Tu es une excellente écrivaine et une sublime pornographe. J’ai adoré la couche finale; j’eusse voulu y assister ! Merci Adeline et continue à nous faire gicler ! Bisous partout !

    1. Merci Edmond! C’est sûr que je retournerai, et peut-être tu aurais l’occasion d’y participer. Ce sont toujours des superbes moments… 😉

  3. Wouahhhhh 52 queues pour une seule jolie femme… tu as pris cher… incroyable… je n’ose pas imaginer ta chatte, ton cul et ta bouche après ce bel étalage de viande… j’adoooooore…. j’adorerais participer à ce genre de treap… incroyable, 52 queues les amis… 52 éjacs vois plus… des torrents de pisses chaudes et odorantes… des dizaines et des dizaines de giclées spermiques…
    Adeline tu nous épatera toujours…

  4. Adeline « le retour » !!! Et de quelle manière ! Whaou, tu es vraiment la meilleure ! Ma hantise après tes histoires en Suisse c’était que tu disparaisses des écrans et des tournages ! Tu reviens de plus belle… Et Dieu que tu es belle !!! Merci pour tout ça…

    1. Merci Didier, c’est super gentil de ta part. ça me fait plaisir 🙂 J’espère que tu apprécieras encore longtemps mes aventures :-))

  5. Bonjour Adeline, bravo pour tes articles et tes films.
    Je voudrais te baiser comme tu aimes mais es-tu d’accord car j’ai 64 ans et peut-être trop vieux pour toi. J’ai de la ressource et je suis très vicieux. J’aimeraiS te prendre la chatte le cul et ta bouche violemment comme un sauvage en manque de sexe. J’ai toujours partager cela avec des femmes qui aimaient cela et nous avons pris des pieds extraordinaires. J’attends ta réponse. J’habite la région parisienne.

Répondre à Edmond Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Translate »