Me voilà de retour après plus de deux semaines en Guadeloupe. En rentrant, j’ai le plaisir d’attraper la grippe. Non, pas la version « Corona » dont tout le monde a peur actuellement, mais juste un très gros rhume, certainement due aux clims et au chaud-froid pendant mon voyage.

Je vais donc rester tranquille pour me remettre très rapidement, car dès le week-end prochain j’ai plains de projets pour lesquels je dois être en pleine forme: Séjour à Paris avec un passage chez LSF-radio, gangbang plus tournage chez Z. ainsi qu’une journée de tournages pour Jacquie et Michel TV.

Mon séjour sera plus court que prévu car le salon du livre de Paris a été annulé, Je vous tiendrai prochainement au courant sur mon blog des nouveautés concernant la sortie de mon livre. Le premier pas est la divulgation de la couverture du livre, mercredi 11 mars 2020, sur mon site.

Mes impressions de la Guadeloupe sont plutôt positives, malgré quelques points d’interrogations. Les gens sont super sympas, très souriants et accueillants. La nourriture, une tuerie. C’est de la pure gourmandise.

Par contre il me semble que le pays passe à côté de son développement touristique. Les (très) nombreuses coupures d’eau ne sont pas favorables aux touristes qui n’ont pas l’habitude de vivre en mode « Koh-lanta » luxueux, et même quand il y a de l’eau, le débit est très faible. C’était un calvaire de se laver les cheveux et je me suis demandée comment font les filles sur cette île. C’est peut-être une question d’habitude ou c’est pour cela que nombre d’habitants on fait le choix des tresses rastas ? 😉

Les plages à la base paradisiaques sont très souvent infestés par les sargasses, ces algues infestives. Là aussi, afin de développer le tourisme il faudrait nettoyer les plages, mais surtout nettoyer l’océan afin de sauver les coraux et l’équilibre marin.

Il y a aussi un gros problème de poubelles, car partout on voit des tas de déchets. En Europe on se fait tirer les oreilles pour trier les poubelles mais c’est ridicule par rapport à ce que tu vois en Guadeloupe.

Les vaches et chèvres n’ont elles pas droit à un pâturage, mais sont toutes attachées à une corde en plein soleil. J’ai questionné un habitant sur ce fait. Il parait que c’est une pratique pour éviter « l’officialisation » de la propriété des animaux et d’éviter les règles européennes concernant les élevages d’animaux. Je peux comprendre cela vis-à-vis de la pauvreté des habitants qui ne possèdent que ces animaux comme richesse et pour vivre, mais j’avais quand même mauvaise conscience pour ces pauvres bêtes. J’auras eu envie de toutes les détacher …

Malgré cela j’ai passé deux semaines magnifiques qui m’ont fait beaucoup de bien. J’ai vécu des aventures coquines avec des partenaires très sympas et respectueux, et en grande forme. J’ai surtout profité d’avoir du temps en amoureux avec Vincent.

Mais au bout de deux semaines au bout du monde, nous avons remarqué les deux que nous ne sommes pas des adeptes des longs voyages, et qu’après deux semaines nous avions les deux l’envie de rentrer à la maison 😉

Mon niveau de bronzage ne s’est vraiment pas amélioré, par contre Vincent a ramené de superbes chemises à la mode « hawaii ». Je me réjouis de le voir les porter au Cap d’Agde. Il va ressembler fortement à « Magnum » dans la série télé, enfin le premier Magnum des années 90 …

Maintenant je suis contente d’avoir retrouvé mon appartement, mon bureau, et de pouvoir me consacrer à nouveau à tous mes projets.

6 comments

  1. Très bonne définition de ce département laissé a l’abandon pour le pouvoir en place,merci.

  2. Ennnfin..un beau pays..
    Par cpntre..fait comme tu veux mais..mais..bientot la france passe en niveau 3!!!donc avec quelques restrictions..cela ne me regarde pas..n’as tu pas de craintes lors de ton prochain road trip à Paris???
    Quand je vois que MA Corse est placée elle en confinement..par exple..
    Voila..
    Regis and A..en partance pour Cuba jeudi..pas de cas là bas..pour le moment..

    1. Mais nonnnnn, je ne suis pas vieille ni faible, donc je survivrai encore à une grippe. Quand même 😉 J’ai plutôt peur des restrictions qui feront les déplacements compliqués voir impossibles…

      1. Et voila justement..on verra bien,c’est pour cela que nous allons rester a Cuba dejà 15 jours..zen..ensuite encore un détour au Costa Rica,voir de la famille a Andréa..et moi conseiller des ecos lodges niveau culinaire,elle fera du teletravail..😁

  3. Tu as goûté aux « plaisirs » des iles dans tous les sens du terme… De beau mâles mais les à côtés sont parfois assez difficiles ou contraignants… J’ai séjourné à plusieurs reprises en Martinique et en Guadeloupe… je sais ce que c’est c’est aussi pour cela que beaucoup de résidence hôtelières ont des réserves d’eau sur les toits ou enterrées… Soigne ta grippe ! à bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Translate »